À propos de nous...

Basée à Rouen, en Normandie, SAM RESEARCH conçoit et distribue des outils brevetés innovants permettant de faire l'analyse en position naturelle de la posture en 3D. L'outil SAM3D (Système d'Analyse Morphologique 3D) est un nouvel instrument qui permet aux praticiens de réaliser des bilans posturaux en 3D et de soigner différentes pathologies qui ne sont pas toujours repérées en temps normal.

SAM3D permet aux professionnels de santé (podologues, posturologues, kinésithérapeutes, rhumatologues, médecins du sport, rééducateurs...) de réaliser une analyse posturale en 3D et sans rayon X. Cet outil est fait pour améliorer la qualité de vie des personnes souffrants de différentes pathologies grâce à la prise en charge et au suivi des patients par les praticiens. La puissance de son logiciel et de ses algorithmes permettent la meilleure reconstruction de la position des os et des articulations.

SAM3D est un outil simple, fiable et innovant qui facilite le dépistage de masse de la scoliose et des TMS*, qui sont des pathologies courantes et nécessitant d'être prises en charge. Un bilan postural se réalise en moins de 4 minutes et permet aux professionnels de prescrire le bon traitement et d'avoir un suivi sur le long terme

Le suivi post-traitement est facilité grâce à l'utilisation du système SAM3D et de son logiciel qui est relié au travers d'une base de données globale administrée par nos soins.

S3D_V400_edited.png

*TMS : Troubles Musculo-Squelettiques

AUJOURD’HUI,
les troubles musculo-squelettiques font partis des problèmes de santé majeurs.

Le mal de dos est la 1ère cause de consultation dans le monde.
Aux États-Unis comme en Europe, les pathologies liées au dos et les T.M.S sont en pleine expansion, et il faut s’attendre à une augmentation de ces pathologies en raison du vieillissement de la population…

75%

des personnes seront concernées par le mal de dos au cours de leur vie.

100milliards

de $ par an : ce sont les coûts estimés concernant le mal de dos dans le monde

540millions

de personnes souffrent de lombalgie*

*OMS, 2017